Une étude de surveillance microbiologique inédite du littoral aquitain

Pour évaluer la qualité microbiologique de l’eau, la sécurité des activités aquatiques et de produits de la mer

Le littoral est le réceptacle des contaminants chimiques et microbiologiques issus des activités humaines. La Directive Cadre sur l’Eau adoptée en 2000 astreint pour cela l’ensemble des pays membres à atteindre « un bon état » des eaux littorales. Portée par Aquitaine Microbiologie, Aqui-Litt est une étude de biosurveillance inédite, sur une forme de pollution de l’eau émergente : les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Un suivi microbiologique contre l’antibiorésistance

Jusqu’en 2020, Aquitaine Microbiologie analysera un large panel d’échantillons prélevés sur le littoral aquitain : eaux de rivage, fonds marins, algues, espèces marines (poissons, invertébrés, …), sable, animaux d’élevage (ovins, bovins)… Les données collectées seront réprésentées sous la forme d’une carte, qui sera corrélée à des relevés hospitaliers. Ce premier état des lieux pourra déboucher sur un suivi à long terme du littoral Aquitain.

Les chiffres clés

730000

Euros sur trois ans

300

prélèvements

Pourquoi lutter contre l’antibiorésistance ?

L’utilisation massive des antibiotiques chez l’homme et les animaux d’élevage a conduit à l’apparition de micro-organismes antibio-résistants. Limiter la diffusion dans l’environnement des bactéries résistantes aux antibiotiques est capital pour :

 

  • ASSURER un traitement efficace des maladies infectieuses chez l’homme

 

  • RÉDUIRE les risques sanitaires dans la filière agro-alimentaire

 

  • GARANTIR la qualité de l’eau sur le littoral, déterminante pour la sécurité des produits de la mer et des activités aquatiques

Un impact sanitaire

L’étude Aqui-Litt permettra d’identifier d’éventuels réservoirs de bactéries antibiorésistantes, leur origine et leur dynamique de diffusion afin de mettre en oeuvre et de coordonner des stratégies de lutte efficaces.

Un impact économique

Outre les bactéries antibiorésistantes, Aqui-Litt livrera un inventaire complet des populations bactériennes, virus et champignons présents sur le littoral. Ces ressources microbiologiques pourront ensuite être exploitées par les acteurs économiques.

Première réunion d’information

Le 20 décembre 2018, la cellule Aquitaine Microbiologie a présenté les premiers résultats d’AQUI-LITT à l’Hôtel de Région à Bordeaux. Cette première réunion d’information a rassemblé responsables politiques, spécialistes de l’antibiorésistance, associations, journalistes et acteurs économiques autour des enjeux et opportunités que suscite cette étude.

Les partenaires

region-nouvelle-aquitaine-aquitaine-microbiologie
union-europeenne-aquitaine-microbiologie
universite-de-bordeaux-aquitaine-microbiologie
adera-aquitaine-microbiologie
ceva-aquitaine-microbiologie

Contact Aqui-litt - Aquitaine microbiologie - Bordeaux

Aqui-Litt est coordonnée par Aquitaine Microbiologie. Cette cellule de transfert de technologie de l’Adera est adossée à l’Université de Bordeaux. Dirigée par le Dr Fatima M’Zali, spécialiste de l’antibiorésistance, Aquitaine Microbiologie réunit des compétences en microbiologie clinique, vétérinaire et environnementale ainsi que des équipements permettant des analyses à haut-débit.